fbpx
Tue. Aug 21st, 2018

Father and son join same Army Reserve medical unit 29 years apart

When Private Scott English decided to join the Canadian Army Reserve as a medic, he knew that he would have big shoes to fill.

Wanting to follow the same path as his father, Pte English joined 17 Field Ambulance, a Winnipeg-based Army Reserve unit. Not only is this the same unit that his father joined 29 years ago, it is also where his dad, Lieutenant-Colonel Jason English, is the Commanding Officer.

Having watched his father be a proud member of the Canadian Armed Forces, Pte English knew that this was also something he wanted to be a part of.

“I was always taught to help others and being a medic in the Canadian Armed Forces allows me to help soldiers that are fighting for our country,” said Pte English, who added that there were no expectations from his parents to join the CAF.

“I didn’t receive any pressure. It was completely my decision to join. I think my dad was proud that I decided to join and carry on that legacy but it was always my decision – and one that I am grateful I made.”

LCol English’s own military career began in 1989, when at the age of 17, he decided to join 17 Field Ambulance. About to age out from the Scouts Canada program, the Army Reserve provided LCol English the further adventure he was looking for.

LCol English quickly found his niche in the medical field, and on the civilian side he pursued a career in nursing and later certified as an Intensive Care nurse and began working as part of an air ambulance crew.

Within the Army Reserve, LCol English has participated in countless taskings, operations and exercises and his service included a four-year stint with the NATO affiliated Interallied Confederation of Medical Reserve Officers, where he was able to see Allied countries’ capabilities via the Combat Casualty Care competition.

Complete article

Un père et un fils se joignent à la même unité médicale de la Réserve de l’Armée à 29 ans d’intervalle

Lorsque le soldat Scott English a décidé de s’enrôler dans la Réserve de l’Armée canadienne à titre de technicien médical, il savait qu’il avait un gros défi de succession à relever.

Désirant suivre la même voie que son père, le Sdt English s’enrôle dans la 17e Ambulance de campagne, une unité de la Réserve de l’Armée basée à Winnipeg. Non seulement s’agit-il de l’unité dans laquelle son père s’est lui-même enrôlé il y a 29 ans, mais c’est également celle que son père, le lieutenant-colonel Jason English, commande.

Après avoir observé son père servir fièrement comme membre des Forces armées canadiennes, le Sdt English savait que c’était ce qu’il voulait faire lui aussi.

« Depuis toujours, on m’a appris qu’il faut aider les autres; être technicien médical dans les Forces armées canadiennes me permet d’aider les militaires qui se battent pour notre pays », explique le Sdt English. Il ajoute que ses parents n’avaient pas d’attentes envers lui relativement à son enrôlement dans les FAC.

« Je n’ai subi aucune pression. C’est moi seul qui ai décidé de m’enrôler. Je crois que mon père était fier de ma décision et du fait que je reprenais le flambeau, mais la décision n’appartient qu’à moi. Et je suis reconnaissant de l’avoir prise. »

La carrière de son père, le Lcol English, a débuté en 1989. Alors qu’il était âgé de 17 ans, il a décidé de s’enrôler dans la 17e Ambulance de campagne. À l’approche de la limite d’âge dans le programme de Scout Canada, la Réserve de l’Armée offrait au Lcol English les nouvelles aventures qu’il recherchait.

Le Lcol English a rapidement trouvé sa place dans le domaine médical et, dans la vie civile, il a poursuivi une carrière en soins infirmiers. Un peu plus tard, il a aussi obtenu un certificat d’infirmier en soins intensifs et a travaillé avec l’équipage d’une ambulance aérienne.

Dans la Réserve de l’Armée, le Lcol English a participé à d’innombrables missions, opérations et exercices, y compris une période de quatre ans avec la Confédération interalliée des officiers médicaux de réserve, associée à l’OTAN, où il a été en mesure d’observer les capacités des pays alliés à l’occasion de la compétition Combat Casualty Care.

Article complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com