fbpx
Sun. Oct 14th, 2018

Operation KOBOLD and the many levels of logistics

Many say success is in the details. Well, a logistician will tell you that there are many details.

Coordinating camps, arranging transportation for equipment and personnel, ensuring arrival of materials, ensuring food and meals. All these tasks and more fall into the domain of logistics, an essential component Canadian Armed Forces (CAF) operations. Tracking the details is a never-ending task. For the five CAF members deployed on Operation KOBOLD, it’s their specialty.

Day-to-day, they provide logistic and technical support to NATO’s Kosovo Force (KFOR). They work at the headquarters in Pristina. To name a few of their responsibilities, the team works on engineering and infrastructure projects, custom clearances for KFOR materials, and road reconnaissance reports on supply routes. Every individual deployed on Operation KOBOLD has an important role in supporting freedom of movement, and the maintenance of a safe and secure environment within Kosovo.

“Although we are just a small group of five among approximately 3800 troops here within KFOR, we are strongly relied upon to run and complete many tasks,” says Commander (Cdr) Anthony Thys, Chief of the Joint Logistics Operation Centre (JLOC) in Pristina.

The Maple Leaf complete story

Les nombreuses facettes de la logistique durant l’opération KOBOLD

Par Dawnieca Palma, Affaires publiques du Commandement des opérations interarmées du Canada

Beaucoup disent que le succès se joue dans les détails. Les logisticiens vous diront qu’il faut en effet tenir compte de nombreux détails.

La coordination des camps, l’organisation du transport de l’équipement et du personnel, la réception du matériel, l’achat des vivres et la préparation des repas : toutes des tâches qui relèvent du domaine de la logistique, une composante essentielle des Forces armées canadiennes (FAC). La gestion de ces détails n’a pas de fin, mais c’est justement la spécialité de cinq membres des FAC participant à l’opération KOBOLD.

Jour après jour, ils offrent un soutien logistique et technique à la Force pour le Kosovo (KFOR) de l’OTAN, à partir d’un quartier général à Pristina. Pour ne nommer que quelques unes de leurs responsabilités, ils s’occupent entre autres de gérer des projets de génie et d’infrastructure, d’assurer le dédouanement du matériel destiné à la « KFOR et de rédiger des comptes rendus de reconnaissance de route pour les itinéraires de ravitaillement. Toutes les personnes qui participent à l’opération KOBOLD jouent un rôle important dans la liberté de circulation et la préservation d’un environnement sécuritaire au Kosovo.

« Bien que nous ne soyons qu’un petit groupe de 5 parmi environ 3 800 soldats dans la « KFOR, ces derniers comptent sur nous pour accomplir de nombreuses tâches », affirme le capitaine de frégate (Capf) Anthony Thys, responsable du Centre interarmées des opérations logistiques (JLOC) à Pristina.

Article complet de La feuille d’érable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com