Fri. Dec 14th, 2018

Protected MILSATCOM project marks successful launch out of Cape Canaveral

Imagine seeing a rocket carrying a satellite soar into space, leaving nothing but a cloud of smoke and faces in awe.

Colonel Cameron Stoltz, Director of Space Requirements within the Royal Canadian Air Force, witnessed exactly that on October 17, 2018, when the Atlas 5 rocket blasted off carrying the Advanced Extremely High Frequency 4 (AEHF-4) satellite.

The launch took place at Cape Canaveral Air Force Station, Florida just after midnight. Onlookers were treated to bright lights, and what looked like a golden flame flying into the night sky. The AEHF-4 launch marks the United Launch Alliance’s 50th launch for the U.S. Air Force, as well as a milestone for the United States’ Advanced Extremely High Frequency (AEHF) program.

The AEHF program is an international partnership between the United States, Canada, the Netherlands, and the United Kingdom. Working in collaboration with our allies allows Canada to ensure interoperability and maximize efficiency, providing more value for taxpayer dollar.

The Protected Military Satellite Communication (PMSC) project enables Canada to leverage the AEHF constellation to deliver secure, protected, survivable and jamming-resistant satellite communications worldwide. According to Claude Bernard, Acting Director Project Delivery Communications and Sense, the PMSC project is “unlike any other satellite communications system; Canada directly controls a portion of the constellation and has guaranteed access and control over our apportioned satellite resources.”

Congratulations to the AEHF Program and the PMSC teams on the success of the AEHF-4 satellite launch!

For more photos, check out the United Launch Alliance Flickr feed.

Lancement réussi d’un satellite depuis la base Cape Canaveral en cadre du Projet MILSATCOM protégé

Imaginez voir une fusée transportant un satellite qui s’élance dans l’espace et qui ne laisse derrière elle qu’un nuage de fumée et des visages en admiration.

C’est l’image que vit le colonel Cameron Stoltz, directeur – Besoins (Espace), de l’Aviation royale canadienne, le 17 octobre 2018, lorsque la fusée Atlas 5 a été lancée et transportait le quatrième satellite de la bande des fréquences extrêmement hautes (AEHF-4).

Le lancement a eu lieu à la base aérienne de Cape Canaveral, en Floride, juste après minuit. Les spectateurs ont eu droit à des lumières vives et ce qui semblait être une flamme en or dans le ciel nocturne. Le lancement du quatrième satellite AEHF était le 50e lancement de la United Launch Alliance pour la U.S. Air Force, en plus d’être un jalon du programme AEHF des É.‑U.

Le programme AEHF est un partenariat international entre les États-Unis, le Canada, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Travailler en collaboration avec nos alliés permet au Canada d’assurer une interopérabilité et de maximiser l’efficience, ce qui optimise l’argent des contribuables.

Le projet du système protégé de télécommunications militaires par satellite (Projet MILSATCOM protégé) permet au Canada de tirer profit de la constellation AEHF afin d’offrir des communications satellites planétaires sécurisées, protégées, résistantes au brouillage et viables. Selon Claude Bernard, directeur par intérim de la réalisation de projets (communication et détection), le Projet MILSATCOM protégé est « un système de télécommunications par satellite unique en son genre »; le Canada contrôle directement une partie de la constellation et dispose d’un accès et d’un contrôle garantis sur nos ressources satellites réparties. »

Félicitations aux équipes du programme AEHF et du Projet MILSATCOM protégé pour le lancement réussi du quatrième satellite AEHF!

Pour plus de photos, regardez le compte Flickr de la United Launch Alliance (en anglais seulement).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com