Fri. Dec 14th, 2018
CAF FAC

Puppets and stories help military members connect with children

Several years ago, while posted in Winnipeg with 38 Brigade, Major Donna Riguidel needed some help communicating with young children, and sharing stories about the Canadian Armed Forces (CAF). She took a chance on puppets, and was amazed at how effective two small, uniformed puppets could be.

These same two puppets went to work this week with Captain Jill Lawrence from the Canadian Forces Intelligence Command, and her husband Major Tom Lawrence with the Interim Fighter Capability Office. This is the couple’s second year talking to pre-school children as part of the Veteran’s Week Speakers Program.

Puppets Anne and Pilot Dan introduced themselves and explained that they are soldiers. They shared that part of being a soldier is conducting an inspection. The two puppets invited the class to stand so they could inspect everyone. “This is a great opportunity for each child to engage with the puppets up-close before settling in for story time,” Capt Lawrence said.

Complete story

Des marionnettes et des histoires pour aider les militaires à nouer des liens avec les enfants

Il y a plusieurs années, pendant son affectation à Winnipeg au sein de la 38e Brigade, la major Donna Riguidel avait besoin d’aide pour communiquer avec de jeunes enfants et leur raconter des histoires au sujet des Forces armées canadiennes (FAC). Après avoir tenté sa chance avec des marionnettes, elle a été émerveillée de voir à quel point deux petites marionnettes en uniforme peuvent être efficaces.

Les deux mêmes marionnettes ont été mises à l’œuvre cette semaine avec la capitaine Jill Lawrence, Commandement du renseignement des Forces canadiennes, et son mari, le major Tom Lawrence, Bureau de capacités d’avion de chasse. Le couple rend visite à des jeunes d’âge préscolaire pour une deuxième année dans le cadre du Programme des conférenciers de la Semaine des vétérans.

Les marionnettes, Anne et le pilote Dan, se sont présentées et ont expliqué aux enfants qu’elles sont des soldats. Elles ont fait savoir qu’en tant que soldats, elles doivent notamment procéder à une revue. Les deux marionnettes ont donc invité les élèves à se tenir debout de sorte qu’elles puissent les passer en revue. « Il s’agit d’une excellente occasion pour chaque enfant de voir les marionnettes de près avant de s’installer pour la lecture du conte », explique la Capt Lawrence.

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com