Fri. Dec 14th, 2018

Members from 3rd Battalion, #R22eR prepare for jungle warfare

Valcartier, Quebec — The national mandate of B Company, 3rd Battalion, Royal 22e Régiment (3 R22eR) is to prepare elite combatants to carry out complex missions in the jungle. These missions take place in the heart of inhospitable environments, with crippling humidity levels, high risks of infection and with an omnipresent animal threat lurking in the shadows. Let us turn the spotlight on the rigorous selection process for the jungle warfare course.

About 10 candidates from 3 R22eR, faces tensed with effort, began the first selection tests at 2nd Canadian Division Support Base (2 CDSB) Valcartier, all trying to secure one of the rare open spots on this specialized training. The selection, which took place from August 27 to 29, 2018 was for B Company members of the rank of Master Corporal or higher.

The instructor in charge of selection, Sergeant Philipe Paquin-Bénard, was one of the two first Canadians to successfully complete the Jaguar international course in 2015. This jungle warfare training is organized in French Guiana by the Foreign Legion. This French Army corps is a true source of national pride for our French cousins.

Complete story

Des militaires du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment se préparent pour la jungle

Valcartier (Quebec) — Le mandat national de la compagnie B, du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment (3 R22eR), consiste à préparer des combattants élites à mener des missions complexes dans la jungle. Celles-ci se déroulent au cœur d’environnements inhospitaliers où règnent des taux d’humidité accablants, des risques élevés d’infection et une constante menace animale tapie dans l’ombre. Plein feu sur le processus de sélection rigoureux du cours de guerre dans la jungle.

C’est avec les traits du visage contractés par l’effort qu’une dizaine de candidats du 3 R22eR ont entamé les premières épreuves de sélection à la Base de soutien de la 2e Division du Canada  (BS 2 Div CA) Valcartier, tous désireux d’obtenir l’une des rares places disponibles pour cette formation spécialisée. La sélection, qui s’est déroulée du 27 au 29 août 2018, s’adressait aux militaires de la compagnie B possédant au minimum le grade de caporal-chef.

L’instructeur responsable de la sélection, le sergent Philipe Paquin-Bénard, a été l’un des deux premiers Canadiens à réussir en 2015 le stage Jaguar international. Cette formation de guerre dans la jungle est orchestrée en Guyane française par la Légion étrangère. Ce corps de l’Armée de terre française s’avère une véritable fierté nationale pour nos cousins.

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com