Thu. Mar 21st, 2019

Air battle managers support Exercise Antler South

Flying at speeds often exceeding 800 km/h and with limited situational awareness, fighter pilots rely on air battle managers (ABMs) to guide them in accomplishing their mission. With access to extensive radar arrays, modern command and control systems, and a multitude of radios, ABMs are essential in ensuring that fighter jets are employed effectively and successfully in the defence of Canada and of Canada’s interests abroad.

Considered the “third wingman,” an ABM can see a much bigger picture than the pilots in the jets, and so can provide safety and mission-related point-outs critical for mission success. ABMs also provide a link between higher levels of command and the tactical employment of the fighter jets.

Complete story

Des gestionnaires de combat aérien participent à l’exercice Antler South

Volant à des vitesses qui dépassent fréquemment les 800 km/h et possédant une connaissance limitée de la situation, les pilotes de chasseurs comptent sur les gestionnaires de combat aérien (GCA) pour les aider à accomplir leur mission. Ayant accès à de nombreux réseaux de radars, à des systèmes de commandement et de contrôle modernes, ainsi qu’à une panoplie de radios, les GCA jouent un rôle essentiel en veillant à ce que les chasseurs à réaction soient utilisés avec succès et de manière efficace pour défendre le Canada et ses intérêts à l’étranger.

Qualifié de « troisième ailier », le GCA jouit d’une vue bien plus générale que les pilotes de chasseur, de sorte qu’il peut donner des indications concernant la sécurité et la mission qui sont essentielles au succès de cette dernière. Les GCA assurent également le lien entre les niveaux de commandement supérieurs et l’utilisation tactique des chasseurs à réaction.

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com