Tue. Jun 18th, 2019

Sharp dressed man, RCAF-style

Who’s the best-dressed man this time of year?

Santa Claus knows he has an image to uphold as he readies for a busy December schedule of appearances; he also knows his attire has to hold up to a world-wide workload.

Who better to help Santa test, mend, let out (those cookies creep up on the waistline, year over year), and adapt to new clothing technologies, than the supply techs and trades within the Canadian Armed Forces (CAF)?

With close ties to the North Pole through Canadian Forces Station Alert and the NORAD Tracks Santa partnership with the United States, Santa has had decades of experience working with the CAF, including the incorporation into his own annual operations planning of many of the steps from the Canadian Forces Taskings, Plans and Operations (CFTPO) program.

Within his Christmas-focussed CFTPO, Santa makes a regular stop at military clothing stores to obtain required kit and make necessary adjustments to his “uniform”.

Complete story

Un homme élégamment vêtu, à la manière de l’ARC

En cette période de l’année, qui est l’homme le plus élégamment vêtu?

Se préparant à son horaire très chargé en décembre, le père Noël sait qu’il doit soigner son image. Il sait aussi que son costume doit tenir le coup tout au long de son quart de travail autour du monde.

Dans les Forces armées canadiennes (FAC), les techniciens en approvisionnement et autres militaires de ce groupe professionnel sont les mieux placés pour aider le père Noël à essayer, à réparer, à agrandir (au fil des ans, tous les biscuits laissés par les enfants entraînent un certain embonpoint) et à adapter les nouvelles technologies vestimentaires.

Les liens sont étroits entre le pôle Nord, la station des Forces canadiennes Alert, le programme « NORAD sur la piste du père Noël » et le partenariat avec les États-Unis. Ainsi, le père Noël a à son actif des dizaines d’années d’expérience de travail auprès des FAC. Il a même intégré de nombreuses étapes du Programme des opérations et des tâches des Forces canadiennes (POTFC) à la planification annuelle de ses propres opérations.

Dans le cadre de sa version de Noël du POTFC, le père Noël s’arrête régulièrement aux magasins d’habillement militaire pour se procurer la trousse nécessaire et demander certains ajustements qui s’imposent à son « uniforme ».

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com