Thu. Jan 24th, 2019

Air and Space Power Operations Course breaks down “stovepipes”

“The RCAF will provide the CAF with relevant, responsive and effective air power to meet the defence challenges of today and into the future.” —RCAF Mission

Major Jen Campbell, from 1 Canadian Air Division’s Family Support team, and Captain Robert MacKenzie, from 9 Wing Gander, Newfoundland and Labrador, attended the Air and Space Power Operations Course (ASPOC) held in autumn 2018 at the RCAF Aerospace Warfare Centre at 8 Wing Trenton, Ontario. The 30-day intensive course develops air- and space-minded officers who can effectively assess, plan and task dynamic and complex aerospace operations.

As air reservists attending ASPOC, they brought unique perspectives to the course—and that is one of the greatest benefits of ASPOC. With 36 students attending, there was a wide variety of backgrounds and experiences from which to learn. The training also challenged everyone to break down “stovepipes” and learn from each other in a collaborative environment. Throughout the course, it was a daily occurrence to see support trades mentoring operators, and vice-versa.

ASPOC provided a learning environment designed to allow students to challenge ideas, to make mistakes, and to expand their abilities.

Complete story

Le Cours de la puissance aérienne et spatiale dans les opérations permet de briser le « cloisonnement »

L’ARC fournira aux FAC une puissance aérienne pertinente, adaptée et efficace afin que celles-ci puissent surmonter les difficultés d’aujourd’hui et de demain en matière de défense. – Mission de l’ARC

La major Jen Campbell, de l’équipe de soutien aux familles de la 1re Division aérienne du Canada, et le capitaine Robert MacKenzie, de la 9e Escadre Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, ont suivi le Cours de la puissance aérienne et spatiale dans les opérations (CPASO) à l’automne 2018 au Centre de guerre aérospatiale de l’Aviation royale canadienne (CGAA), situé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario. Le CPASO, une formation intensive de 30 jours, permet de former des officiers soucieux des domaines aérien et spatial afin qu’ils puissent évaluer, planifier et assigner des opérations aérospatiales dynamiques et complexes.

En tant que réservistes de la Force aérienne participant au CPASO, la major Campbell et le capitaine MacKenzie avaient des points de vue particuliers à communiquer pendant le cours. C’est d’ailleurs l’un des plus grands avantages du CPASO. Comme celui-ci comptait 36 stagiaires, il y avait une grande variété d’horizons et d’expériences desquels apprendre. L’instruction a également amené tous les participants à briser le « cloisonnement » et à apprendre les uns des autres dans un milieu collaboratif. Pendant tout le cours, spécialistes du soutien et spécialistes des opérations se sont entraidés au quotidien.

Le CPASO offre un milieu d’apprentissage conçu pour permettre aux stagiaires de remettre en question les idées reçues, de faire des erreurs et d’élargir leurs compétences.

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com