Wed. Jun 19th, 2019

Photo : Elinor Florence

Farewell to Canada’s last Dambuster

Canada’s last Dambuster has slipped the surly bonds of earth.

Sergeant (retired) Frederick Edwin Sutherland died Monday, January 21, 2019, at the age of 95. He was the last living Canadian who participated in the famed Dambusters Raid on the night of 16-17 May, 1943. The raid was carried out by the Royal Air Force’s 617 Squadron, formed specifically for the secret mission.

Only one Dambuster is still with us: the RAF’s Squadron Leader George Leonard “Johnny” Johnson, who is 97.

Sergeant Sutherland joined the Royal Canadian Air Force at the age of 18 and was only 20 when he became front gunner with Flight Lieutenant Les Knight’s Lancaster bomber crew at 617 Squadron. After the development of the innovative “bouncing bomb” by Barnes Wallis and weeks of practice by the hand-picked aircrews, 19 specially-modified Lancasters and their 133 crew members were sent on a daring mission to destroy the Möhne, Sorpe, Eder and Ennepe dams in the Ruhr River in the heartland of Germany’s industrial complex. The mission was dubbed “Operation Chastise”.

Flight Lieutenant Knight’s crew breached the Eder Dam on the last run against the structure and returned safely to England. However, eight aircraft were lost during the raid; of the 133 men who took off from RAF Scampton near Lincoln, England, 53 were killed, including 14 Canadians. Seventeen members of the RCAF survived: 16 Canadians and one American.

Complete story

Au revoir au dernier des Briseurs de barrages canadien

Le dernier Briseur de barrages du Canada s’est envolé vers d’autres cieux.

Le sergent (retraité) Frederick Edwin Sutherland a rendu l’âme le lundi 21 janvier 2019, à l’âge de 95 ans. Il s’agissait du dernier Canadien vivant à avoir participé au célèbre raid des Briseurs de barrages, mené dans la nuit du 16 au 17 mai 1943 par le 617e Escadron de la Royal Air Force, formé spécialement en vue d’accomplir la mission secrète.

Il ne reste maintenant plus qu’un seul Briseur de barrages : le commandant d’aviation George Leonard « Johnny » Johnson, de la RAF, âgé de 97 ans.

M. Sutherland se joint à l’Aviation royale canadienne à l’âge de 18 ans et n’a que 20 ans lorsqu’il devient mitrailleur avant du bombardier Lancaster du capitaine d’aviation Les Knight, qui fait partie du 617e Escadron. Après la mise au point de la révolutionnaire « bombe rebondissante » par Barnes Wallis et des semaines d’entraînement suivi par les équipages triés sur le volet, 19 Lancaster spécialement modifiés et leurs 133 membres d’équipage partent pour une audacieuse mission visant à détruire les barrages des rivières Möhne, Sorpe, Eder et Ennepe dans la région de la Ruhr, cœur du complexe industriel allemand. La mission se nomme « opération Chastise ».

L’équipage du capitaine d’aviation Knight parvient à fissurer le barrage sur l’Eder lors de la dernière attaque contre la structure et rentre en toute sécurité en Angleterre. Toutefois, huit aéronefs sont perdus pendant le raid et 53 hommes, dont 14 Canadiens, parmi les 133 qui ont décollé de la base de la RAF Scampton, près de Lincoln, en Angleterre, trouvent la mort. Dix-sept militaires de l’ARC y survivent : 16 Canadiens et un Américain.

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com