Wed. Oct 16th, 2019

Operation NANOOK-NUNALIVUT 19: Diving in the High Arctic

Clearance Divers, Combat Divers and Port Inspection Divers from across Canada are currently participating in Operation NANOOK-NUNALIVUT 19 in Tuktoyaktuk, Northwest Territories, until April 1, 2019. They are diving in the glacial waters of northern Canada with colleagues and military divers from France, Finland, Sweden and Norway.

The purpose of this operation is to improve the ability of the Canadian Armed Forces (CAF) to operate in austere and isolated locations. Although divers are often called upon to work in difficult conditions across Canada and abroad, diving under the ice in a location of up to -60 °C remains a real challenge.

International representatives were first welcomed to the Fleet Diving Unit (Atlantic) (FDU(A)) in Halifax, Nova Scotia, where they had an opportunity to get to know each other and trial the different equipment. The group of about 50 people then flew to Inuvik, a two hour drive from Tuktoyaktuk.

Complete story

Opération NANOOK-NUNALIVUT 19 : plonger dans l’Extrême-Arctique

Des plongeurs-démineurs, plongeurs de combat et plongeurs d’inspection portuaire provenant de différentes régions du Canada participent présentement à l’opération NANOOK-NUNALIVUT 19 à Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, jusqu’au 1er avril 2019. Ils plongent dans les eaux glaciales du nord canadien en compagnie de collègues, également plongeurs militaires, provenant de la France, la Finlande, la Suède et la Norvège.

Le but de l’opération est d’améliorer la capacité des Forces armées canadiennes (FAC) à fonctionner dans des lieux rudimentaires. Bien que les plongeurs sont souvent appelés à travailler dans des conditions difficiles partout au Canada et à l’étranger, plonger sous la glace dans un endroit pouvant atteindre les -60°C reste un défi de taille.

Les différents représentants internationaux ont tout d’abord été accueillis à l’Unité de plongée de la Flotte (Atlantique) (UPF(A)) à Halifax en Nouvelle-Écosse, pour faire connaissance et se familiariser avec l’équipement de chacun. Le groupe d’environ 50 personnes s’est ensuite envolé pour Inuvik, à environ deux heures de route de Tuktoyaktuk.

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com