Wed. Oct 16th, 2019
CAF FAC

Keeping track of military vehicles

A digital tracking system designed to improve the safety of Canadian Armed Forces drivers has been introduced at CFB Esquimalt’s base transport unit.

Thirteen vehicles at Base Logistics’ Transport Electrical and Mechanical Engineering (TEME) unit were recently equipped with the Trakopolis digital tracking system. The high-tech equipment combines GPS technology, mobile communications and cloud computing. It ensures drivers are never entirely alone while in remote locations, with their vehicle easily tracked.

It was introduced five months ago and became fully operational in early May. TEME vehicles using the new tech include three highway-style tractor trailers and four highway cruiser buses. Warrant Officer Terence Whittaker, Formation Vehicle Fleet Manager, says the safety factor was the main reason for the introduction of Trakopolis. In the past, he and other supervisors had to rely on contacting drivers via telephone and even word of mouth to find out their location.

Complete story

Suivi des véhicules militaires

On a mis en place un nouveau système de suivi numérique visant à améliorer la sécurité des conducteurs des Forces armées canadiennes au sein de la section des transports de la BFC Esquimalt.

Treize véhicules de l’unité de transport et génie électrique mécanique (TGEM) des services logistiques de la Base ont été équipés récemment du système de suivi numérique Trakopolis. L’équipement de haute technologie marie la technologie GPS, les communications mobiles et l’infonuagique. Grâce à celui-ci, les conducteurs ne sont jamais entièrement seuls lorsqu’ils se trouvent dans des endroits éloignés, car on peut facilement suivre les déplacements des véhicules.

Le système, mis en place il y a cinq mois, est devenu pleinement opérationnel au début mai. Parmi les véhicules de TGEM ayant recours à la nouvelle technologie, mentionnons trois tracteurs semi-remorques routiers et quatre autocars. D’après l’adjudant Terence Whittaker, gestionnaire du parc de véhicules de la formation, la sécurité est la principale raison ayant mené à la mise en place de Trakopolis. Par le passé, l’Adj Whittaker et d’autres superviseurs devaient communiquer avec les conducteurs par téléphone, ayant même parfois recours au bouche-à-oreille, afin qu’ils puissent déterminer l’emplacement de ces derniers.

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com