Fri. Dec 13th, 2019

Intelligence Operators are the Army’s ‘information-slingers’

Canadian Army (CA) Intelligence Operators do not get much in the way of public credit for their highly secretive work.

Whatever the trade may lack in visibility, however, noted Sergeant James Hutchinson, who is a member of the CAIntelligence Regiment, is far outweighed by its impact.

“In Afghanistan, our unit provided much of the actionable intelligence for the entire Canadian Battle Group in Kandahar,” he recalled. “That’s a big thing when you think about it. A general is trusting you with the lives of 2,500 Canadian soldiers. You’re expected to be accurate so that when you say, ‘The bad guys are here,’ there aren’t any surprises.”

“Intelligence Operators are soldiers first,” he added, “but we are not ‘gun-slingers’ we are ‘information-slingers’. Our job is to take information gathered in the battlespace and turn it into intelligence. Our weapons of trade are computers and people skills that enable us to communicate that intelligence accurately and in a timely manner.”

Complete story

Les spécialistes du renseignement sont les as du renseignement de l’Armée

La nature très discrète du travail des spécialistes du renseignement de l’Armée canadienne fait en sorte que le public n’est pas en mesure de reconnaître l’importance de leur travail.

Toutefois, comme le souligne le sergent James Hutchinson, du Régiment du renseignement de l’Armée canadienne, « ce qui manque en visibilité à ce groupe professionnel est largement contrebalancé par l’importance de son travail ».

« En Afghanistan, notre unité a fourni une grande partie du renseignement pouvant être utilisé par tout le Groupement tactique du Canada à Kandahar », rappelle-t-il. « C’est un apport très important quand vous y réfléchissez. Un général vous confie les vies de 2 500 militaires canadiens. On s’attend à ce vous fournissez de l’information exacte. Ainsi, lorsque vous affirmez que “les méchants sont à cet endroit”, il ne doit pas y avoir de mauvaises surprises. »

« Les spécialistes du renseignement sont d’abord et avant tout des militaires. Toutefois, nous ne sommes pas des as de la gâchette, nous sommes plutôt des as du renseignement. Notre travail consiste à prendre l’information acquise sur l’espace de bataille et de la transformer en renseignement. Les armes de notre métier sont les ordinateurs et nos compétences; ils nous permettent de communiquer ce renseignement avec exactitude et en temps opportun. »

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Categories

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com