Sun. Nov 17th, 2019

Cyber Operations an enjoyable puzzle, says first female

A Canadian Army (CA) member is Canada’s first female Cyber Operator. She says she prefers to stay focused on the pleasures of the job rather than dwell on her place in the ongoing history of female advancement in the military.

“In all honesty I don’t think it really changes much,” said Corporal Andrea Pixley, who works out of the Canadian Forces Network Operations Centre (CFNOC) in Ottawa.

“There is no difference between a male or female – or others – who qualifies for this trade and has a passion for it. At the end of the day were all wearing the same uniform so I don’t really see it as a big deal. It’s interesting little footnote I guess.”

Complete story

Les cyberopérations sont des énigmes agréables, selon la première cyberopératrice

Un membre de l’Armée canadienne (AC) est la première cyberopératrice du Canada. Elle dit qu’elle préfère se concentrer sur les aspects positifs de son travail au lieu de s’attarder sur sa place dans l’histoire continue de l’avancement des femmes dans les forces armées.

« En toute honnêteté, je ne crois pas que cela change grand-chose à la situation », affirme le caporal Andrea Pixley, qui travaille au Centre d’opérations des réseaux des Forces canadiennes (CORFC) à Ottawa.

« Il n’y a aucune différence entre un homme ou une femme, ou d’autres personnes, qui sont admissibles à ce groupe professionnel et ont une passion pour le domaine cybernétique. En fin de compte, nous portons tous le même uniforme, donc ce n’est pas très important. Il s’agit seulement d’un petit élément intéressant. »

Texte complet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Categories

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com