fbpx
October 20, 2020

100-year-old Veteran reunites with an old friend

Fred Arsenault reached a milestone birthday that few ever see on March 6, 2020: his 100th birthday. His birthday wish for 100 birthday cards went viral last month. He has received numerous visits, gifts, phone calls and thousands of cards from around the world since that time. The Halifax-based Princess Louise Fusiliers (PLF) Army Reserve infantry unit wanted to do something different.

Lieutenant-Colonel (LCol) Barry Pitcher, Commanding Officer of the PLF had originally intended to hand deliver a birthday card to the veteran on behalf of the unit. Fred, originally from Prince Edward Island (PEI), served in the Cape Breton Highlanders during World War 2 and has a special connection to the Maritimes. LCol Pitcher had to change his plans when his unit discovered that Fred had carried a Bren Gun during his time in Europe between 1940 and 1945. He has however not touched this type of machine gun since that time.

The PLF then set about finding an inert Bren Gun and lo and behold, a Petty Officer in the unit (also a military collector) actually had one in his possession. The plan was then quickly put in place for LCol Pitcher to not only pop in with a birthday card, but arrange to bring a Bren Gun with him! The gun was then shipped to Canadian Forces Recruiting Station in Toronto, where LCol Pitcher picked it up.

Ron Arsenault, Fred’s son, then kindly arranged for LCol Pitcher and professional Trevor Godinho photographer to visit and do a special black and white portrait of Fred with the gun he carried in battle some 75 years ago.

The moment was amazing. Fred cried when he saw the gun and kissed it gently. When asked if he remembered it, he said: “I sure do!”

The Canadian Armed Forces celebrates its history and heritage in many forms, this was a small gesture in remembering and promoting our military family. Fred is a living testament to all those who served Lest We Forget.

Un vétéran centenaire retrouve une vieille amie

Le 6 mars 2020, Fred Arsenault a célébré un jalon important que peu de personnes atteignent : son centième anniversaire. Son souhait de recevoir cent cartes d’anniversaire s’est vite propagé dans les médias sociaux le mois dernier. Depuis, il a reçu de nombreuses visites, des cadeaux, des appels téléphoniques et des milliers de cartes du monde entier. Les membres du Princess Louise Fusiliers (PLF), unité d’infanterie de la Réserve de l’Armée basée à Halifax, ont voulu faire quelque chose de différent pour lui.

Le lieutenant-colonel (Lcol) Barry Pitcher, commandant du PLF, avait initialement prévu aller remettre en personne une carte d’anniversaire au vétéran au nom des membres de l’unité. Fred, originaire de l’Île-du‑Prince‑Édouard (Î.‑P.‑É.), a servi au sein du Cape Breton Highlanders durant la Deuxième Guerre mondiale, et il entretient un lien particulier avec les Maritimes. Le Lcol Pitcher a dû changer ses plans lorsque les membres de son unité ont découvert que Fred était équipé d’une mitrailleuse Bren pendant son affectation en Europe, entre 1940 et 1945. Il n’avait toutefois pas touché à ce type de mitrailleuse depuis cette époque-là.

Les membres du PLF se sont mis à la recherche d’une mitrailleuse Bren inerte et, contre toute attente, ils ont découvert qu’un maître de l’unité (qui est également collectionneur d’objets militaires) en avait une en sa possession. En un rien de temps, on avait pris des mesures qui permettraient non seulement au Lcol Pitcher de se présenter avec une carte d’anniversaire, mais aussi d’apporter la mitrailleuse Bren! La mitrailleuse ensuite a été envoyée à un centre de recrutement des Forces armées canadiennes de Toronto, où le Lcol Pitcher est allé la récupérer.

Ron Arsenault, le fils de Fred, a aimablement pris les dispositions nécessaires pour permettre au Lcol Pitcher et à Trevor Godinho, photographe professionnel, de rendre visite à Fred afin de prendre une photo noir et blanc de Fred (en anglais seulement) avec la mitrailleuse qu’il avait portée au combat quelque 75 années plus tôt.

Ce fut un moment incroyable. Fred a pleuré lorsqu’il a vu la mitrailleuse et il l’a même embrassée doucement. Lorsqu’on lui a demandé s’il s’en souvenait, il a répondu : « Mais bien sûr! ».

Les Forces armées canadiennes célèbrent leur histoire et leur patrimoine de nombreuses façons; cette fois-ci, il s’agissait d’un petit geste pour rendre hommage à l’un des nôtres et faire la promotion de la famille militaire. Pour tous ceux qui ont servi, Fred est un témoignage vivant de tout cela. N’oublions Jamais.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com