fbpx
December 1, 2020

Allied Winter Sports Camp helps the ill and injured “Soldier On”

Last month, Soldier On hosted the 2020 Allied Winter Sports Camp at Whistler Blackcomb in BC. It is an annual event aimed at helping ill and injured military members recover through winter sports.

Among this year’s participants were four serving members of the Canadian Armed Forces and six veterans, all of whom acquired an illness or a physical or mental health injury while serving Canada.

“Challenges are not unique and recovery has no boundaries,” says Soldier On National Manager Jay Feyko, as ill and injured members from across our allied nations came together on a joint journey to recovery through physical activity.

Together with peers from the United States, Australia, and the United Kingdom, they practiced nordic and alpine skiing, bobsledding, snowboarding, sledge hockey, and ziplining.

“It was both challenging and rewarding,” says LCdr Raymond Trotter, executive officer of Base Information Services at Esquimalt, BC.

LCdr Trotter incurred a spinal injury in 2008, but is able to continue his service in the Forces. Last year, he learned about Soldier On and the organization’s efforts to help ill and injured military members recover through sports. The Allied Winter Sports Camp at Whistler Blackcomb was his first experience with Soldier On. LCdr Trotter described the activities as diverse, physically demanding, and very therapeutic—but the best part was the lasting friendships formed.

“It’s a very trusting and non-judgmental environment as everybody is in the same situation. Within 24 hours we were like best friends. To have access to that kind of a support network was truly incredible,” he says.

Halfway through the 10 day camp, the participants were joined by the Honourable Harjit S. Sajjan, Minister of National Defence, who participated in a sledge hockey game to show his support.

“It was great that he was here,” says LCdr Trotter. “It showed the participants of other nations that Canada is taking these things seriously.”

Soldier On provides resources and opportunities for veterans and serving members to accept and adapt to their mental or physical injury through active participation in physical activity and sport. The program is an integral component of the Department of National Defence and Canadian Armed Forces Transition Group’s commitment to improve the quality of life of ill and injured members. Find out how you can make a difference by supporting Soldier On.

Le Camp d’hiver des Alliés aide les malades et les blessés à poursuivre leur cheminement « Sans limites »

Le mois dernier, le programme Sans limites a accueilli le Camp d’hiver des Alliés de 2020 à Whistler Blackcomb en Colombie-Britannique. Il s’agit d’un événement annuel visant à aider les militaires malades et blessés à se rétablir grâce aux sports d’hiver.

Parmi les participants de cette année figuraient quatre membres en service des Forces armées canadiennes et six vétérans, qui sont tous tombés malades ou ont subi une blessure physique ou mentale pendant leur service actif.

« Les défis ne sont pas uniques et le rétablissement n’a pas de frontières », déclare Jay Feyko, directeur national de Sans limites, alors que les militaires malades et blessés de nos nations alliées se sont réunis pour un voyage commun vers le rétablissement par l’activité physique.

Avec leurs pairs des États-Unis, d’Australie et du Royaume-Uni, ils ont pratiqué le ski nordique et alpin, le bobsleigh, la planche à neige, le hockey sur luge et la tyrolienne.

« C’était à la fois stimulant et gratifiant », déclare le capitaine de corvette (Capc) Raymond Trotter, second des Services d’information de la base à Esquimalt, en Colombie-Britannique.

Capc Trotter a subi une lésion médullaire en 2008, mais il est en mesure de continuer son service dans les Forces. L’année dernière, il a appris l’existence du programme Sans limite et des efforts de l’organisation pour aider les militaires malades et blessés à se rétablir grâce au sport. Le Camp d’hiver des Alliés à Whistler Blackcomb a été sa première expérience avec ce programme. Capc Trotter a décrit les activités comme étant diverses, physiquement exigeantes et très thérapeutiques, mais la meilleure partie était les amitiés durables qui se sont formées.

« C’est un environnement de confiance et sans jugement, car tout le monde est dans la même situation. En 24 heures, nous étions comme de meilleurs amis. Avoir accès à ce genre de réseau de soutien était vraiment incroyable », dit-il.

Au milieu du camp de 10 jours, les participants ont été rejoints par l’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, qui a participé à un match de hockey sur luge pour montrer son soutien.

« C’était formidable qu’il soit là », dit Capc Trotter. « Cela a montré aux participants des autres nations que le Canada prend ces choses au sérieux. »

Le programme Sans limite fournit des ressources et des occasions aux vétérans et aux militaires en service pour qu’ils acceptent leurs blessures mentales ou physiques et pour qu’ils s’adaptent à elles grâce à une participation active à des activités physiques et sportives. Le programme fait partie intégrante de l’engagement du ministère de la Défense nationale et du Groupe de transition des Forces armées canadiennes à améliorer la qualité de vie des militaires malades et blessés. Apprenez comment vous pouvez faire une différence pour le programme Sans limite.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com