fbpx
September 26, 2020

One of Canada’s top female Military Police Officers is the Provost Marshal on UN Mission

Upon reporting to Task Force South Sudan, Colonel Vanessa Hanrahan was informed that she was the most senior female within the Task Force composed of 17% females.

Created in 2011, UNMISS comprises approximately 15,000 military personnel and 2,800 civilians. Col Hanrahan deployed in November 2019 to assume the role of Provost Marshal of Task Force South Sudan, advising the Task Force Commander on all aspects of military policing in South Sudan.

Three months into the deployment, Col Hanrahan, who is in charge of the Force Military Police explains that it has been a rewarding challenge. She stated it is an excellent experience in terms of working at the operational level with military police officers of several nations who bring a valued diversity of MP experience and cultural perspective. “Though we bring a variety of methods of addressing the challenges we face, at the end of the day we are all the same – members of our respective militaries working together to provide safety and security to South Sudanese,” describes Col Hanrahan.

As one of Canada’s senior military police officers, she has served in positions such as the Canadian Army Provost Marshal and Special Advisor to the Canadian Forces Provost Marshal. Col Hanrahan brings a wealth of military policing and leadership experience to UNMISS. “She was selected amongst top candidates from five nations – and that is a success…

She is the first female Provost Marshal on this UN mission – and that is pretty cool too! “, stated BGen Simon Trudeau, CF Provost Marshal and Commander of the CF Military Police Group.

Complete story

Une femme, qui est un officier supérieur de la police militaire est le grand prévôt de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud

En se présentant à l’Unité opérationnelle du Soudan du Sud, le colonel (Col) Vanessa Hanrahan a été informée qu’elle était la femme la plus haut gradée au sein de l’Unité opérationnelle composée de 17 % de femmes.

Créée en 2011, la MINUSS (en anglais seulement) comprend environ 15 000 militaires et 2 800 civils. Le Col Hanrahan y a été déployée en novembre 2019 pour occuper les fonctions de grand prévôt de l’Unité opérationnelle du Soudan du Sud, qui consistent à conseiller le commandant de l’Unité opérationnelle sur tous les aspects des services de police militaire au Soudan du Sud.

Trois mois après le début du déploiement, le Col Hanrahan, qui est responsable de la police militaire de la Force opérationnelle, explique que cette période a été un défi enrichissant. Elle mentionne qu’il s’agit d’une excellente expérience qui lui permet de travailler au niveau opérationnel avec des policiers militaires de plusieurs nations qui apportent des expériences du milieu de la police militaire et des points de vue culturels variés et précieux. « Même si nous avons différentes méthodes pour gérer les difficultés que nous rencontrons, en fin de compte, nous sommes tous pareils, à savoir des militaires de nos armées respectives qui travaillent ensemble pour assurer la sécurité des Sud-Soudanais », indique le Col Hanrahan.

En tant qu’officier supérieur de la police militaire du Canada, elle a occupé divers postes comme grand prévôt des Forces canadiennes et conseiller spécial du grand prévôt des Forces canadiennes. Le Col Hanrahan apporte à la MINUSS une vaste expérience de leadership et du milieu de la police militaire. « Elle a été sélectionnée parmi les meilleurs candidats de cinq nations – et c’est une réussite… Elle est la première femme à occuper le poste de grand prévôt au sein de cette mission des Nations Unies – et c’est plutôt génial aussi! », mentionne le Brigadier-général  (Bgén) Simon Trudeau, grand prévôt des Forces canadiennes et commandant du Groupe de la Police militaire des Forces canadiennes.

Texte complet

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com