fbpx
February 24, 2021

Members of the Canadian contingent, as well as other sending nations of enhanced Forward Presence Battle Group - Latvia, participate in a fire power demonstration to mark the end of Exercise SILVER ARROW. Image taken on October 02, 2020 by enhanced Forward Presence Battle Group - Latvia Imagery Technician. Canadian Armed Forces photo. © 2020 DND-MDN Canada

4th Canadian Division trains for success in Latvia

By Lt(N) Alicia Morris, Public Affairs Officer, 4th Canadian Division

Camp Adazi, Latvia — As the world continues to grapple with COVID-19, the Canadian Armed Forces (CAF) presses on with its responsibilities to partner nations as part of OPERATION REASSURANCE (Op REASSURANCE).

Through Op REASSURANCE, Canadian land troops are leading an Enhanced Forward Presence Battle Group (eFP BG) in Latvia, as part of ongoing NATO-led assurance and deterrence measures in the region. 

A new rotation of troops from 4th Canadian Division (4 Div) in Ontario is set to join the mission in March, 2021. They are tasked with designing and delivering training to confirm Latvia and its allies on the eFP BG are fully integrated and able to work together seamlessly.

While doing so safely in a COVID environment presents challenges, 4 Div members have already shown it can be done.  

From September 12 to October 5, 2020 near the Latvian capital of Riga, a group of 70 members successfully delivered the training to allies from Albania, Czech Republic, Italy, Montenegro, Poland, Slovakia, Slovenia, and Spain. 

As the Framework Nation, Canada is the lead for all eFP Latvia support requirements and was responsible for designing the training in conjunction with the Latvian National Armed Forces.

As such, the CAF and the Canadian Army needed to ensure that considerations such as personnel requirements and logistical support were mapped well in advance, and included appropriate health protection measures against COVID-19.  

 “Personnel from all nine nations that compose the Battle Group had to isolate either prior to deployment in their respective countries, or on arrival in Camp Adazi in a dedicated facility,” explained Lieutenant-Colonel Anna Grodecki, Task Force Latvia Surgeon. “The same strict rules applied to soldiers from outside of Latvia who joined us.”

“Adopting the best public health practices is a matter of obligation for readiness as the Battle Group and its members must be able to continue current operations and be prepared for any unknown challenges they could face,” she added.

After weeks of learning to work together, the eFP BG achieved complete integration with the Latvian Mechanized Infantry Brigade.  

“I am extremely proud of the preparedness and effort that went into making this such a success,” said 4 Div Commander Brigadier-General Conrad Mialkowski. “All concerned adopted the safety requirements of quarantine and force protection and contributed to developing multinational interoperability and combat effectiveness in Eastern Europe.”

Members of the Canadian contingent, as well as other sending nations of enhanced Forward Presence Battle Group – Latvia, participate in Exercise SILVER ARROW to confirm integration with the Latvian Mechanized Infantry Brigade. Image taken on September 30 by enhanced Forward Presence – Latvia Imagery Technician. Canadian Armed Forces photo. © 2020 DND-MDN Canada

Instruction en vue du succès: la 4e Division du Canada en Lettonie

Par le Ltv Alicia Morris, officier des affaires publiques, 4e Division du Canada

Camp Adazi (Lettonie) — Alors que le monde continue d’être aux prises avec la COVID-19, les Forces armées canadiennes (FAC) poursuivent leurs responsabilités envers les nations partenaires dans le cadre de l’Opération REASSURANCE (Op REASSURANCE). 

Dans le cadre de l’Op REASSURANCE, les troupes terrestres canadiennes sont à la tête d’un groupement tactique de présence avancée renforcée (GT PAR) en Lettonie, dans le cadre des mesures actuelles d’assurance et de dissuasion dirigées par l’OTAN dans la région.

Une nouvelle rotation de soldats de la 4e Division du Canada (4 Div CA) en Ontario est prête à se joindre à la mission en mars 2021. Ils sont responsables de la conception et de la prestation de l’instruction pour confirmer que la Lettonie et ses alliés du GT PAR sont pleinement intégrés et en mesure de travailler ensemble harmonieusement.

Bien que de faire tout ça en toute sécurité dans un contexte de COVID présente des défis, les membres de la 4 Div ont déjà montré que c’est possible.

Du 12 septembre au 5 octobre 2020, près de Riga, la capitale de la Lettonie, un groupe de 70 personnes ont donné avec succès l’instruction aux alliés de l’Albanie, de la République tchèque, de l’Italie, du Monténégro, de la Pologne, de la Slovaquie, de la Slovénie et de l’Espagne.

En tant que pays-cadre, le Canada est à la tête de toutes les exigences de soutien de la PAR en Lettonie et était responsable de concevoir l’instruction conjointement aux forces armées nationales lettones.

À ce titre, les FAC et l’Armée canadienne devaient s’assurer que des considérations comme les exigences en personnel et le soutien logistiques sont élaborées bien à l’avance, y compris les mesures appropriées de protection de la santé contre la COVID-19.

« Le personnel des neuf pays qui composent le groupement tactique devait être mis en isolement dans leur pays avant leur déploiement ou dans une installation spécialisée à leur arrivée au Camp Adazi », explique le lieutenant-colonel Anna Grodecki, médecin-chef de la Force opérationnelle en Lettonie. « Les mêmes règles strictes s’appliquent aux soldats provenant de l’extérieur de la Lettonie qui se joignent à nous. »

L’adoption de pratiques exemplaires en santé publique est essentielle pour assurer la disponibilité opérationnelle, car le groupement tactique doit être en mesure de poursuivre les opérations en cours et être prêt à surmonter les difficultés qu’ils pourraient rencontrer, » ajoute-t-elle.

Après des semaines à apprendre à travailler ensemble, le GT PAR a réussi l’intégration complète de la brigade d’infanterie mécanisée de la Lettonie.

« Je suis extrêmement fier de la préparation et des efforts qui ont été déployés pour assurer la réussite », annonce le brigadier-général Conrad Mialkowski, commandant de la 4 Div CA. « Tous les efforts ont été mis à contribution pour se conformer aux exigences en matière de sécurité et pour assurer l’interopérabilité multinationale et l’efficacité au combat dans l’Europe de l’Est. »

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com