Twin Otters Transport United States Navy Scientists in Alaska

From February 13 to 21, 2021, members of the Royal Canadian Air Force’s 440 Transport Squadron took part in “ARCEX 21” near Deadhorse, Alaska. With two, ski-equipped CC-138 Twin Otters, the squadron assisted the United States Navy’s Arctic Undersea Laboratory with the creation of ski-plane landing zones, while supporting the movement of personnel and equipment as they conduct studies on arctic ice floes. This allowed members of 440 Squadron to hone their ski-flying capabilities in the challenging Arctic, while providing logistical support to American allies.

The Arctic Submarine Laboratory is responsible for developing and maintaining expertise in Arctic specific skills, knowledge, equipment, and procedures to enable the United States Navy’s submarine force to safely and effectively operate in the unique Arctic Ocean environment.

As one of the most versatile and resilient aircraft in the world, the RCAF’s CC-138 Twin Otters are perfect to support the research, as they are highly adaptable and well suited to the ever-changing northern climate and terrain.

The CC-138 Twin Otter is a short take-off and landing utility-transport aircraft. It can be outfitted with wheels, including large “tundra tires” or skis for landing on snow and ice. Despite temperatures dipping to the low minus 30s, the CC-138 and crew are more than capable of operating in cold weather.

“We’re happy to help our colleagues in the USN undertake these studies in the Arctic, showcasing the agility and ruggedness of our Twin Otters as we take cargo and scientists where they need to go,” said Lieutenant Colonel Devlon Paquette, Commanding Officer, 440 Transport Squadron. “It’s also great Arctic training for our crews, enabling us to safely take off and land on sea ice in support of any mission we might be called to do.”

To operate safely and effectively in support of the United States Navy, 440 Squadron members followed COVID-19 mitigation measures in accordance with RCAF and local public health measures in Alaska, which included wearing non-medical masks, minimizing contacts to only essential interactions and respecting physical distancing.

Upon arriving in Alaska, the crews adhered to State of Alaska entry requirements, including a COVID-19 test conducted within 72 hours prior to arrival. Before returning to their home base in the Northwest Territories (N.W.T.), 440 Squadron members will first self-isolate for 14 days in Inuvik, N.W.T., in military accommodations, in accordance with N.W.T. Public Health Orders, before proceeding to Yellowknife.

Des Twin Otter transportent des scientifiques de la United States Navy en Alaska

Du 13 au 21 février 2021, des militaires du 440e Escadron de transport de l’Aviation royale canadienne (ARC) ont pris part à la mission « ARCEX 21 » près de Deadhorse, en Alaska. Au moyen de deux CC-138 Twin Otter équipés de skis, l’escadron a soutenu le laboratoire de recherche sous-marine en Arctique (Arctic Submarine Laboratory) de la United States Navy (USN) en établissant des zones d’atterrissage pour avions équipés de skis et en appuyant le déplacement de personnel et d’équipement pendant les recherches du laboratoire sur la banquise arctique. Cette mission a permis au 440e Escadron de perfectionner ses capacités de vol dans le milieu exigeant de l’Arctique, tout en apportant un soutien logistique à nos alliés américains.

Le laboratoire de recherche sous-marine en Arctique est chargé d’accroître et de maintenir l’expertise liée aux compétences, aux connaissances, à l’équipement et aux procédures propres à l’Arctique afin que la force sous-marine de la USN puisse mener efficacement ses opérations en toute sécurité dans le milieu unique de l’océan Arctique.

Figurant parmi les appareils les plus polyvalents et robustes du monde, le CC-138 Twin Otter de l’ARC est l’avion parfait pour soutenir la recherche, puisqu’il est très adaptable et convient vraiment bien aux conditions climatiques changeantes et aux terrains difficiles du Nord.

Le CC-138 Twin Otter est un avion utilitaire de transport à décollage et à atterrissage courts. On peut l’équiper de roues, notamment de grosses roues « toundra », ou de skis lui permettant d’atterrir sur la neige ou sur la glace. Malgré des températures qui chutent sous les -30°C, le CC-138 et son équipage sont parfaitement capables de fonctionner dans les grands froids.

« Nous sommes heureux d’aider nos collègues de la United States Navy à effectuer leurs recherches dans l’Arctique. Nous pouvons montrer l’agilité et la robustesse de nos Twin Otter en transportant des cargaisons et des scientifiques aux destinations voulues », explique le lieutenant-colonel Devlon Paquette, commandant du 440e Escadron de transport. « Cette mission constitue aussi un bon entraînement polaire pour nos équipages, car il nous permet de nous exercer à décoller et à atterrir sur la neige et sur la banquise à l’appui de types de missions auxquelles nous pourrions être appelés à participer. »

Afin de soutenir la USN efficacement et en toute sécurité, les militaires du 440e Escadron ont adhéré aux mesures de précautions liées à la COVID-19 conformément aux règles de santé publique de l’ARC et à celles des autorités alaskaines. Ces mesures comprenaient le port de masques non médicaux, la restriction des contacts à moins qu’ils soient essentiels et l’éloignement physique. 

À leur arrivée en Alaska, les équipages canadiens ont respecté les exigences des autorités pour entrer dans l’État, notamment en subissant un test de dépistage de COVID-19 dans les 72 heures précédant leur arrivée. Avant de rentrer à leur base dans les Territoires du Nord-Ouest, les militaires du 440e Escadron devront s’isoler pendant quatorze jours à Inuvik, également dans les Territoires du Nord-Ouest, dans des installations militaires, conformément aux ordres de santé publique du territoire, avant de se rendre à Yellowknife.