Cadets in Canada and Northern Ireland Collaborate Virtually

On February 28th and 29th, approximately 100 cadets from Canada and Northern Ireland came together virtually for a winter exercise. The international collaboration benefited the programs on both sides of the Atlantic.

In Canada, the cadets came from the Royal Canadian Army Cadet Corps (RCACC) in Sudbury and Capreol, Ontario as well as in Whitehorse, Yukon. Cadets from Northern Ireland came from across the country. In these times of a global pandemic, the Canadian and United Kingdom Cadet Programs are facing the same challenges: keeping training active and reinventing themselves. And with virtual training, the world is open.

For Captain Tracy Lamirande, Exercise Coordinating Officer and Commanding Officer of 2912 Irish Sudbury RCACC, it was important to maintain a certain normality in cadet training. “We always have a winter exercise in February,” she explains. “In June 2020, I had my first contact with Captain Gary Miniss of the Army Cadet Force (ACF) Northern Ireland. We were preparing a virtual celebration of D-Day. We kept in touch and of course the joint exercise came up.”

The two programs have similarities, including the fact that both countries endure low winter temperatures. In fact, the instructors were divided according to Canadian and Irish expertise. The schedule was busy and informative: shelter construction, protection from the cold, food, first aid kit, etc.

The cadets had the opportunity to discover the uniqueness of the participating communities. “I am impressed with the tactical training of the Irish Cadets. I enjoyed learning about their traditions and what their uniforms and badges look like,” says Cadet Master Corporal Averlen Bacchuber of Whitehorse.

The Commanding Officer of the 1st Battalion Northern Ireland ACF, Colonel Adrian Donaldson, commented: “An incredible event, which saw many cadets make new friendships, while demonstrating the various skills they have developed as cadets. I was impressed with the enthusiasm of all and the quality of the lessons.”

A view shared by Colonel Adam Carlson, Deputy Commanding Officer of the Canadian Cadets and Junior Canadian Rangers: “Joint exercises, even virtual ones, bring out the best in our cadets. We are proud of the long and close collaboration we have had with the Army Cadets in the United Kingdom. “

“I loved talking to the cadets, I just wish I had more time!”, Cadet Chief Warrant Officer Reeghan Wootton of RCACC 2912 Sudbury explained; “I had never been able to see the training of other units before this virtual one, and it was cool to see.” And that’s probably what all of this work is all about – allowing teens to build friendships, learn and take advantage of opportunities. Pandemic or not.

Des cadets du Canada et de l’Irlande du Nord réunis

Les 28 et 29 février, une centaine de cadets du Canada et de l’Irlande du Nord se sont réunis virtuellement lors d’un exercice hivernal. Une coopération internationale qui a profité aux deux Programmes de chaque côté de l’Atlantique.

Au Canada, les cadets provenaient des Corps de cadets royaux de l’armée du Canada (CCRAC) de Sudbury et de Capreol en Ontario et de Whitehorse au Yukon. Quant aux cadets nord-irlandais, ils provenaient des quatre coins du pays. En ces temps de pandémie mondiale, les Programmes des Cadets du Canada et du Royaume-Uni font face aux mêmes défis : garder l’entraînement actif et se réinventer. Et avec l’entraînement virtuel, le monde est ouvert.

Pour la Capitaine Tracy Lamirande, officier de coordination de l’exercice et commandant du CCRAC 2912 Irish Sudbury, il était important de garder une certaine normalité dans l’entraînement des cadets. « Nous avons toujours un exercice hivernal en février », explique-t-elle. « En juin 2020, j’ai eu un premier contact avec le Capitaine Gary Miniss de l’Army Cadet Force (ACF) d’Irlande du Nord. Nous préparions une célébration virtuelle du Jour J. Nous avons gardé contact et naturellement l’exercice conjoint est apparu. »

Les deux programmes ont des similitudes, dont le fait que nos deux pays sont confrontés à des températures hivernales. D’ailleurs, les instructeurs étaient répartis selon les expertises canadiennes et irlandaises. L’horaire fut chargé, mais instructif : construction d’abris, protection du froid, alimentation, trousse de secours, etc.

Les cadets avaient l’opportunité de découvrir les singularités des communautés participantes. « Je suis impressionnée par l’entraînement tactique des cadets de l’Irlande. J’ai aimé connaître leurs traditions et comment sont leurs uniformes et leurs badges » raconte la cadette Caporal-chef Averlen Bacchuber de Whitehorse.

Le commandant du 1er Bataillon de l’Irlande du Nord de l’ACF, le Colonel Adrian Donaldson, a commenté: « Un événement incroyable, qui a vu de nombreux cadets nouer de nouvelles amitiés, tout en démontrant les différentes compétences qu’ils ont développées en tant que cadets. J’ai été impressionné par l’enthousiasme de tous et par la qualité des leçons ».

Une opinion partagée par le Colonel Adam Carlson, commandant adjoint des Cadets et Juniors Rangers du Canada : « les exercices conjoints, même virtuels, font ressortir ce qu’il y a de mieux de nos cadets. Nous sommes fiers de cette longue et étroite collaboration que nous avons avec les Cadets de l’armée du Royaume-Uni. »

« J’ai adoré parler aux cadets, j’aurais aimé seulement avoir plus de temps! » explique la cadette Adjudant-chef Reeghan Wootton du CCRAC 2912 Sudbury « Je n’avais jamais pu voir l’entraînement des autres unités avant ce virtuel, c’était cool de voir ça. » Et c’est probablement l’essentiel de tout ce travail : permettre à des adolescents de construire des liens d’amitié, de s’instruire et de profiter des opportunités. Pandémie ou pas.